Toujours vivant

Par Steve Marier

J’ai vaincu la peur de vivre.

7 commentaires

Je suis qui je suis, enveloppé dans mon cœur comme un petit enfant dans la matrice de la vie.

Je suis tout pur et démuni, abandonné à l’inconnu. Ce n’est pas une prison qui est lourde, mais je suis témoin qu’il y a un autre monde autour de moi.

Un monde qui vit différent et qui me ramène à ma propre réalité, qui n’est pas tout a fait dans l’expansion que je voudrais.

Je ne pleure pas, je me suis endurci, j’ai accepté mes limites et j’ai décidé de faire mon temps de la manière la plus paisible possible.

Je pense que j’ai trouvé un courage que j’ignorais.

Peut-être même une certitude de mon âme, qui me rend obéissant face à la vie.

Je ne vois pas la nécessité d’une révolte ni d‘une complainte. Il y a eu face à face avec ma condition physique et l’esprit de la vie, et j’ai conclu qu’il en devait être ainsi.

Car la pensée était trop limitée pour comprendre, alors j’ai fermé les yeux dans un recueillement profond et j’ai dit oui malgré tout.

Cela a accaparé mes énergies dans une grande partie, parfois je ne sais pas si il en reste suffisamment pour poursuive.

Je sais que dans mes émotions, il y a une réserve d’énergie qui peut être autant de la tristesse, de la joie, que de la colère.

Mais, que j’ai préservée face à ce monde comme s’il n’était pas aussi nécessaire de vivre ou d’exprimer cette dimension émotionnelle.

Comme si ce n’était pas prioritaire d’accepter. Bien sûr avec mon fils qui me rappel l’état émotionnel de mon enfance qui a été mis un peu à l’écart. Parce que je devais inconsciemment préparer l’étape intense de purification et d’allègement que j’ai vécu ces dernières années.

Il était et reste la flamme de mon courage en moi. Nous sommes arrivés à un site de maturité face au destin de nos vies.

Il y a à la fois détachement et déchirure, c’est le lien qui me rattache à ma nature humaine.

Et mon âme semble m’accorder ce temps pour approfondir l’aspect humain que je suis venu réapprendre dans ce monde.

Je guéris en même temps mon silence émotionnel, et je me prépare à m’accueillir dans une autre dimension.

Étrangement, j’ai fini ma vie avant de mourir et je demeure dans un état d’incubation, un peu comme dans la mort pour prendre conscience de ce qui a été.

Et seul mon fils le représente, car il est la vie que je vis à travers lui.

C’est mon aspect maternel féminin qui le regarde pour attendrir mon amour envers la vie.

Je pense avoir compris la leçon de cette précocité, comme j’ai appris comment précieux est un corps vivant. Je pense que j’ai été enseigné en silence.

La douleur a maitrisé ma résistance et je suis parvenu à l’état d’obéissance à ce qui est plus grand que moi, alors je peux partir ou demeurer, s’il en est ainsi.

Chaque souffle que je respire m’enveloppe d’avantage dans le creux de mon âme, rien n’est perdu et tout renait.

Puisse la vie prendre soin de moi et de mon fils à travers mon amour.

C’est tout ce que je peux offrir qui baigne dans toute sa splendeur, sans handicaps.

J’ai vaincu la peur de vivre.

 

Le-phénix-3-1

Advertisements

7 avis sur « J’ai vaincu la peur de vivre. »

  1. Merci Steve de ces paroles si poignantes et si belles. Cela me bouleverse et m’inspire en même temps de te voir si courageux et si serein. J’étais heureuse de te croiser l’autre jour. Tu as toujours ton aussi beau sourire. Je te souhaite beaucoup de douceur et d’amour.

  2. Mon très cher Steve,

    Merci de partager avec nous les messages qui proviennent directement de ton âme.

    Malheureusement on passe une grande partie de notre vie à avoir peur et cette peur nous empêche parfois de vivre l’essentiel.  » Vaincre la peur de vivre » tu nous ramènes à l’essentiel.

    Merci, je t’embrasse bien fort.

    Jean

  3. Cher Steve, ton message est très inspirant et réflète ta volonté de vivre malgré les limites que cette vie t’impose. On ne peut s’empêcher de vouloir t’accompagner dans cette démarche oh combien difficile. Sois assurée que nos pensées t’accompagnent.

    Claudette et Michel

  4. Salut Steve. Les paroles d’Isabelle traduisent si bien les douces vibrations qui m’envahissent à chaque fois que je lis tes textes. Ton courage et ta sagesse sont une véritable source d’inspiration face à la souffrance et aux épreuves. Merci pour tant de beauté réconfortante. Va ton chemin et sois heureux. Namaste.

  5. Tres cher et sage Steve,

    Ce texte est probablement, a mon avis, le plus bouleversant et profound de tous ceux que tu as ecrit, (sauf la letter que tu m’avais ecrite, en reponse a la mienne).

    Chaque mot vaut sa pesanteur en or, ton intelligence et ta perspicacite evoluent toujours, au dela de ce que je croyais possible pour un etre humain.

    Tu es le meilleur exemple de courage, de force, de serenite, de beaute, de douceur et de generosite que je conaisse. Tes paroles sont benefiques a quiconque les lis, c’est un enorme cadeau que tu nous fait a tous! Au dela des paroles, il y a les actions. Tes actions sont la fondation de tous les etages du grate-ciel sans fin que tu construis, une brique a la fois, de par tes lecons apprises au gre de tant de souffrances et d’obstacles. You don’t just talk the talk, you walk the walk! And with more grace and integrity than anyone I have ever met!

    There are parts of your text that make me sad, where I seem to discern the whisper of a goodbye to this life. Perhaps you are merely stating your acceptance of what awaits us all and that you have made peace with your mortality, without giving up on this life. I selfishly hope that you will continue to fight, to stay in this realm with all of us who adore you so, but I am thoroughly aware of the cost of your unrelenting pain and I am always in awe of how you can tolerate so much of it. I respect and admire you and your decisions, and can only support you and stand behind you, whatever your choices may be. You are and will always be, the example of how to live a life! I may never attain 1/10000th of the human you are, but you remind me that I have no reason not to continue trying, and to be grateful for all I have. That includes you, my very wonderful, unique, beautiful, inspiring friend, an indelible part of my life. I love you. Be happy, as much as you make all of us so happy, and proud of you, as well as proud to know you!

    Johanna xx

  6. Cher Steve, tu es comme un vieux sage. Ton esprit est grand et tes paroles ainsi que ta façon de voir les choses me font réfléchir. Tu vois plus loin que cette maladie. Je garde ce texte pour m’en inspirer dans des moments qui me sembleront
    difficiles. Je t’envoie tout plein des pensées positives et beaucoup d’amour. X X

  7. J`avais laissé un message mais il n`y est pas alors ,je te lève mon chapeau Steve quel beau témoignage de courage, de lâcher prise ,de compréhension de la vie, d`amour de douceur, maintenant je te souhaite le meilleur pour toi .merci pour ces belles paroles

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s