Toujours vivant

Par Steve Marier


Laisser un commentaire

« The Truth About Cancer »

« The Truth About Cancer »

Ce documentaire est un incontournable pour toute personne qui a été, ou qui serait présentement atteinte de toute forme de cancer.

Ils existent des traitements alternatif à la chimiothérapie. Des traitements très efficace qui on fait leurs preuves.

Si vous, ou l’un de vos proche souhaitez guérir le cancer, vous devez absolument visionner cette série.

Merci de partager la vérité. Notre guérison nous appartiens…reprenez votre pouvoir de guérison.

Si vous souhaitez visionner cette série documentaire de 9 épisodes.

S.V.P. me contacter en privé via ma page Face Book pour que je puisse partager avec vous via copie c.d. , USB ou Dropbox. Parce qu’il m’est interdit selon les lois de partager en affichant les liens vidéo à partir de mon site, ou à partir de YouTube.

13094209_10154015488641675_8894656358996368654_n


Laisser un commentaire

Pour mon deuxième séjours à Val-santé

Pour mon deuxième séjours à Val-santé, j’y étais seulement venue jeûner un petit 3 jours. Pour rejoindre, et plus spécialement donner appuis et encourager ma bonne amie Berthina, qui elle terminait un jeûne de 21 jours! J’admire cette femme et sa grande détermination, sa résilience face aux peurs projetées de la part de son entourage. Il faut comprendre que après avoir suivit 4 traitements de chimiothérapie au cours des dernières années, faire un jeûne de cette durée s’avérait être toute un exploit. Toujours dans la lumière et le lâché prise, Berthina a réussi ce qu’elle était venu entreprendre pour retrouver la santé. Mais, je dois absolument mentionner, que sans tout le soutien, la présence, l’attention et l’amour de l’équipe du centre Val-Santé, elle n’y serait jamais parvenue.

Bravo et merci à toute l’équipe de Val-Santé!!! Vous êtes vraiment des gens exceptionnel.

Au plaisir de se revoir très bientôt. Love & be happy Steve Marier


5 commentaires

L’homme invincible

J’ai un secret que j’aimerais vous partagez, voyiez-vous, il y a deux façons de voir la mort.

Soit on agit comme si elle n’existait pas. On n’en parle surtout pas et on fait abstraction au fait que nous allons tous un jour ou l’autre devoir y faire face, et ça, qu’on le veuille ou non!

L’autre façon est d’accepter et de comprendre que la mort fait partie de nos vies au quotidien, et pas seulement au moment où nous allons quitter notre corps physique. La mort est présente à chaque instant, à chaque jour, à chaque heure et à chaque respiration que nous prenons.

Comme le Yin et le Yang, Vie et Mortalité ne peuvent exister l’un sans l’autre.  

Il y a aujourd’hui 4 ans, jour pour jour, le 2 septembre, j’ai reçu sans en être conscient un cadeau de la part de mes médecins.

Un cadeau bien caché, parce que même ceux qui me l’on offert ne savaient pas ce qu’il renfermait. Un cadeau très puissant, celui de me rendre invincible.

Il y a 4 ans, quand les médecins m’ont annoncés que mon cœur était atteint d’une maladie dégénérative incurable, et qu’il me restait à peine 6 mois à vivre… avec un peu chance, un an tout au plus. J’ai vite compris que je devais choisir, choisir d’accepter ou non le fait que ma mort était inévitable. Que j’allais un jour mourir, dans 6 mois, ou dans un an comme « prescrit » par les médecins ou dans 10, 20, 30 ou 40 ans, peu importe. J’ai compris que cela ne faisait aucune différence, que le nombre d’années vécues, ou celles qui me restaient à vivre, étaient illusoires.

J’ai réalisé que l’important était de vivre chaque jour comme une renaissance et une mort. De comprendre qu’il n’existe rien d’autre que ce moment-ci. « Qu’il n’existe rien d’autre que ce moment, le moment présent ».

Hier je suis mort, car le passé n’existe plus et je renaîtrais à nouveau demain dans un futur imaginaire.

J’ai choisi la mort comme alliée de tous les jours. Elle est présente à chaque instant pour me rappeler que tout est éphémère. Que mes joies, mes peines et mes souffrances ne sont que passagères.

Accepter la mort c’est de lâcher prise, c’est de vivre chaque moment dans l’acceptation, pour ne plus avoir peur de mourir et enfin commencer à « vivre ».

À travers la maladie, mon corps me rappelle constamment de ne rien prendre pour acquis, et de vivre avec gratitude chaque jour comme si c’était le premier et le dernier.

C’est le cadeau de la maladie, de m’avoir libéré de toute peur pour ainsi me rendre invincible et immortel.

À la fin, ce qui importe n’est pas le temps vécu, mais comment on a vécu sa vie.

La mort nous rappelle de non seulement regarder avec nos yeux, mais de voir la vie qui nous entoure, de non seulement écouter mais d’entendre la vie qui nous parle. Elle nous rappelle de ressentir le monde physique dans lequel nous vivons.

« La mort m’a ouvert à la vie »
Aujourd’hui, je fête ma renaissance…et demain et après demain la fête se continue.
Merci la vie, merci la mort.
Be Happy… Love you

Steve


7 commentaires

J’ai vaincu la peur de vivre.

Je suis qui je suis, enveloppé dans mon cœur comme un petit enfant dans la matrice de la vie.

Je suis tout pur et démuni, abandonné à l’inconnu. Ce n’est pas une prison qui est lourde, mais je suis témoin qu’il y a un autre monde autour de moi.

Un monde qui vit différent et qui me ramène à ma propre réalité, qui n’est pas tout a fait dans l’expansion que je voudrais.

Je ne pleure pas, je me suis endurci, j’ai accepté mes limites et j’ai décidé de faire mon temps de la manière la plus paisible possible.

Je pense que j’ai trouvé un courage que j’ignorais.

Peut-être même une certitude de mon âme, qui me rend obéissant face à la vie.

Je ne vois pas la nécessité d’une révolte ni d‘une complainte. Il y a eu face à face avec ma condition physique et l’esprit de la vie, et j’ai conclu qu’il en devait être ainsi.

Car la pensée était trop limitée pour comprendre, alors j’ai fermé les yeux dans un recueillement profond et j’ai dit oui malgré tout.

Cela a accaparé mes énergies dans une grande partie, parfois je ne sais pas si il en reste suffisamment pour poursuive.

Je sais que dans mes émotions, il y a une réserve d’énergie qui peut être autant de la tristesse, de la joie, que de la colère.

Mais, que j’ai préservée face à ce monde comme s’il n’était pas aussi nécessaire de vivre ou d’exprimer cette dimension émotionnelle.

Comme si ce n’était pas prioritaire d’accepter. Bien sûr avec mon fils qui me rappel l’état émotionnel de mon enfance qui a été mis un peu à l’écart. Parce que je devais inconsciemment préparer l’étape intense de purification et d’allègement que j’ai vécu ces dernières années.

Il était et reste la flamme de mon courage en moi. Nous sommes arrivés à un site de maturité face au destin de nos vies.

Il y a à la fois détachement et déchirure, c’est le lien qui me rattache à ma nature humaine.

Et mon âme semble m’accorder ce temps pour approfondir l’aspect humain que je suis venu réapprendre dans ce monde.

Je guéris en même temps mon silence émotionnel, et je me prépare à m’accueillir dans une autre dimension.

Étrangement, j’ai fini ma vie avant de mourir et je demeure dans un état d’incubation, un peu comme dans la mort pour prendre conscience de ce qui a été.

Et seul mon fils le représente, car il est la vie que je vis à travers lui.

C’est mon aspect maternel féminin qui le regarde pour attendrir mon amour envers la vie.

Je pense avoir compris la leçon de cette précocité, comme j’ai appris comment précieux est un corps vivant. Je pense que j’ai été enseigné en silence.

La douleur a maitrisé ma résistance et je suis parvenu à l’état d’obéissance à ce qui est plus grand que moi, alors je peux partir ou demeurer, s’il en est ainsi.

Chaque souffle que je respire m’enveloppe d’avantage dans le creux de mon âme, rien n’est perdu et tout renait.

Puisse la vie prendre soin de moi et de mon fils à travers mon amour.

C’est tout ce que je peux offrir qui baigne dans toute sa splendeur, sans handicaps.

J’ai vaincu la peur de vivre.

 

Le-phénix-3-1


1 commentaire

Merci mes amis.

P1210580

Bonjour chers amis,

J’espère que vous êtes tous d’accord avec moi pour dire que notre événement de cette année fut un grand succès. Une superbe journée pour un tournoi de golf, avec une température idéal, suivi d’une Magnifique soirée souper spectacle. Un spectacle qui nous a bien fait rire!

Quel beau souvenir pour moi et ma famille de voir cette belle grande salle remplie de gens souriants et heureux d’être là parmi nous.

À chaque année je ne sais pas par où commencer, ou comment vous remercier pour votre grande générosité et solidarité envers moi.

Je suis toujours heureux de vous revoir, et tellement reconnaissant que vous ayez encore une fois choisi d’accepté notre invitation en vous joignant à nous.

Merci pour vos dons si précieux. Des fonds qui me permettent de me libérer d’un grand stress financier relié à la maladie. Cette année, vous m’avez inspiré et motivé à aller encore plus loin. J’ai donc finalement choisi d’accepter et de subir une troisième opération aux hanches. Une intervention que je reportais depuis déjà plusieurs années. Après plus d’une quinzaines de chirurgies, disons que j’étais hésitant. Mais aujourd’hui, Je me sens assez fort physiquement, et surtout mentalement.

Les dons amassés vont me permettent de vivre une convalescence l’esprit tranquille et de pouvoir consacrer tout mon temps et énergie à ma guérison.

Je crois que la réussite de cette opération pourrait grandement m’aider à reprendre de la masse musculaire et force aux niveaux des jambes, tout en améliorant grandement ma qualité de vie.

J’en profite aussi pour vous annoncer, que je me lance officiellement dans la rédaction d’un livre.

Un projet que j’ai laissé mûrir de l’intérieur pendant plusieurs années. Et bien là c’est vrai, mon livre va bel et bien voir le jour. Un livre ou je raconterai et partagerai mon expérience de vie face à la maladie. Mais ce que j’aimerais le plus partager avec vous, c’est comment j’ai su accepter la maladie et ses souffrances pour en arriver à surmonter les pires obstacles et d’en ressortir   « Toujours Vivant ».

Tout ça devient possible grâce à vous mes amis, vous qui me supportez et qui croyez en moi.

Merci d’avoir choisi de faire une différence dans la vie de quelqu’un.

Moi et toute ma famille vous remercions sincèrement.

Merci d’être là pour moi.

Je vous aime et à très bientôt.

Merci la vie!

Steve


Laisser un commentaire

On soigne ça comment Docteur ?

Unknown

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 2 septembre 2011

On m’annonce que je suis atteint d’une maladie dégénérative du cœur appelé AMYLOIDOSE et aussi d’insuffisance cardiaque chronique, arrosé d’une cardiomyopathie restrictive et pour couronner le tout j’ai aussi une dilatation biatriel sévère.

On soigne ça comment Docteur ?

Ça ce ne soigne pas M. Marier.

Votre cœur, le muscle en fait se durcis et s’épaissit de plus en plus, nous pouvons ralentir le processus avec des traitements de chimiothérapie en attendant une transplantation cardiaque.

J’ai répondu, non merci !

Les médecins étaient très offusqués de ma décision. Je leur ai expliqué que j’étais en paix avec leur diagnostique et que j’avais le choix de choisir.

Le médecin spécialiste ma dite, M. Marier pensez à votre famille, pensez à votre fils.

Vous n’avez pas de temps à perdre, il faut vous hospitaliser et espérer un nouveau cœur le plus tôt possible, chaque jour compte, chaque minute compte.

Docteur vous avez tout compris, vous avez entièrement raison, mon temps est si précieux.

Si vous avez raison et qu’il ne me reste que quelques mois à vivre et bien je choisis de passer précieux moments avec ceux que j’aime et non dans un lit d’hôpital à attendre de mourir.

Merci Docteur. Merci de me rappeler que chaque instant de la vie est précieux et unique.

Merci de me rappeler que, quoi qu’il arrive nous allons tous quitter ce corps un jour, moi et vous aussi et tous ceux que vous avez jamais rencontrés.

Moi, j’ai la chance de savoir que je peux mourir à n’importe quel moment. C’est à ce moment qu’il devient possible de vraiment apprécier la vie et d’être le moment présent.

L’instant ou vous faite le choix d’accepter la vie et tout ce qui viens avec, les bonnes journées et les mois bonnes.

Je choisis à chaque moment ma maladie

Je choisis à chaque moment mes handicapes physique

Je choisis à chaque instant que la mort fait partie de la vie

Je fais l’expérience du lâché prises.

Personnes ne peu se permettre de remettre au lendemain.

Jamais dans ma vie, je ne me suis senti aussi vivant qu’ici maintenant.

Jamais je ne me suis senti aussi présent qu’ici maintenant.

Jamais je ne me suis senti aussi libre et guérit de tout mal qu’ici maintenant.

J’ai trop longtemps pensé que je devais attendre une guérison miraculeuse pour avoir le droit de partager et d’inspirer et de toucher les gens à travers mon vécu.

J’ai compris que je devais partager maintenant et que c’est dans cette énergie de partage de gratitude et d’amour que la guérison peu enfin se manifester.

 

Grand esprit

Donnes-moi la sagesse de créer tout ce dont j’ai besoin, donnes-moi la paix liée à cet accomplissement.

Je me contenterai de me laisser aimer.

Vous êtes tous des êtres magique et extraordinaires.

Je vous aime

Merci de votre présence dans ma vie.

 

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 595 autres abonnés